AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture du forum, en savoir plus par ici.

Partagez | 
 

 (the crazies, they make me feel sane)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Audric Wells

avatar
Messages : 83
Points : 45
Avatar : regbo
Crédit : av/luaneshë
Multinicks : /


Créature : chaman
Statut civil : he has no one in his heart, probably won't have someone before a long long time
Occupation : bookseller, he's payed to do the one thing he loves the most


– MORE WICCA
Pouvoirs: préparation de potions, télépathie, illusion
Grimoire:
Inventaire magique:

MessageSujet: (the crazies, they make me feel sane)   Jeu 30 Nov - 22:50


audric wells
~ somebody catch my breath ~


NOM, PRÉNOM ― wells; patronyme illustre qui appelle les traits d'un cinéaste américain célèbre et adulé. aucun lien de parenté, pourtant, ne les lie. wells, parce qu'il va bien, toujours, parce que le monde lui paraît être cette bulle de bonheur éclatante dans laquelle il s'épanouie depuis l'enfance. audric; déniché dans un vieux grimoire, ressorti après des années à prendre la poussière, il le doit  à l'un de ses arrières-grands-pères. des générations qu'il n'y avait plus d'audric dans la famille wells et voilà qu'il surgit, le blondinet aux yeux azur et qu'il revêt le nom de celui qui a été le plus puissant de sa lignée. la pression, il l'a, et pas qu'un peu. AGE ― vingt-sept ans; la jeunesse du corps et de l'esprit, il les possède. visage enfantin, traits poupins, audric parvient à se faire prendre au sérieux avec difficulté à cause de son allure d'éternel adolescent. pourtant, des cheveux blancs, il en a déjà retrouvé sur le sommet de son crâne et il prend grand soin de ne surtout pas les arracher pour pouvoir les afficher au grand jour. RACE MAGIQUE ― chaman; chez les wells, c'est de famille. de père en fils, on devient chaman,
de père en fils, on se transmet cette faculté de pouvoir aider les autres à s'y retrouver. pourtant, ça ne l'empêche pas de se sentir perdu, parfois, tout comme ça n'a pas empêché son père de ne plus voir très clair, passé un certain âge. audric, il s'efforce d'être le sage que tout le monde attend de lui, celui qui parle en proverbe et qui se veut mystérieux. mais, jusqu'à présent, tout ce qu'il parvient à faire, c'est se faire traiter de fou.
POUVOIRS ― télépathie; c'est le premier pouvoir qu'il a développé, alors qu'il n'était encore qu'un gosse. illusion; récemment découvert, celui-ci, il le maîtrise mal, allant parfois jusqu'à croire à ses propres illusions. STATUT ― célibataire; audric, il lève la tête trop tard pour s'apercevoir qu'une femme le fixe du regard. il ne se tourne vers elle que lorsqu'elle s'est désintéressée de lui. il hausse alors les épaules et il s'enfuit. audric, il est trop concentré sur sa destinée pour réellement se rendre compte de quoique ce soit. MÉTIER ― libraire; il s'est longtemps cherché, le petit wells. au début, il pensait suivre les traces de son père en devenant pharmacien ou peut-être en essayant de pousser les études pour devenir médecin... mais sa désastreuse habitude à tourner de l'oeil quand il se trouve face à du sang a eu raison de ses ambitions. TRAITS DE CARACTÈRE ― lunaire, perd pied facilement avec la réalité, doté d'une imagination un peu trop débordante pour son bien, altruiste, optimiste, souvent naïf, maladroit avec la technologie - ou poissard avec tout ce qui touche aux nouvelles technologies, tout dépend à qui vous demandez, classique, un peu trop perché par moments, téméraire, souvent avec un sourire sur les lèvres, ne se laisse pas démonter ou impressionner facilement, loin d'être brave mais pas non plus le premier à fuir AVATAR ― toby regbo king of france GROUPE ― mandragore SCENARIO OU INVENTE ? ― inventé

I'll play the bitch, you play the witch, ok ?
001. il parle couramment anglais et c'est déjà pas mal. non pas qu'il n'ait pas d'intérêt dans d'autres langues, bien au contraire, juste qu'il n'est vraiment pas fais pour l'apprentissage de la grammaire ; les enseignants et ses parents ont remis ça sur sa dyslexie. lui, il sait juste que s'il peut comprendre quand on lui parle français, il est incapable de répondre autre chose que moi j'aime croissant ou je voudrais vin rouge et fromage, s'il-vous-plaît. étant doté, toutefois, d'un accent particulièrement adorable lorsque s'y essaie, les français ont vite fait de lui pardonner son pauvre vocabulaire. 002. c'est son arrière-grand-père, celui-là même qui s'appelait audric et qui était sans doute l'un des plus illustres chaman que le monde eût connu, qui a, un jour, annoncé que baby!audric était destiné à accomplir de grandes choses. mégalomanie et narcissisme appuyé dû au fait qu'il portait son prénom ? allez savoir, mais toujours est-il que les parents d'audric ont cru dur comme fer à cette prophétie bancale, soufflée sur un lit de mort, des lèvres d'un homme délirant à cause de la fièvre. et ils ont élevé audric, persuadés qu'il finirait par révolutionner le monde. naturellement, audric y croit, lui aussi, et il s'efforce d'accomplir sa destinée sans vraiment comment s'y prendre, ni par où commencer. 003. mémoire volatile en plus d'être sélective, audric n'est pas quelqu'un de fiable lorsqu'il s'agit de garder un secret. ce n'est pas qu'il ira le dévoiler on purpose par méchanceté, juste que ça finira par lui échapper sans même qu'il ne s'en rende compte. les amours secrets, les maladies dissimulées ou les naissances inopportunes, ce n'est donc pas à lui qu'il faut aller les raconter. en revanche, s'il y a un secret sur lequel il n'ouvre pas les lèvres, c'est quand il est question de la magie. il aime passer pour un excentrique en affirmant haut et fort qu'il y croit, qu'il pense qu'il existe quelque chose de plus fort et de plus puissant que tout le monde ne peut saisir, mais il n'a jamais parlé de ses pouvoirs à quiconque, pas même à ses plus proches amis. 004. à l'école de magie, il était l'élève qui restait à la bibliothèque jusqu'à ce qu'elle ferme ; pas tant pour travailler que pour fouiner dans les vieux ouvrages et s'étouffer d'informations inutiles à propos de l'histoire de la magie, de l'origine du bien et du mal, des différentes espèces. il avait d'ailleurs rejoins un club de journalistes qui s'amusaient surtout à écrire quelques articles et à jouer aux journalistes sur des parchemins qu'ils publiaient de façon hebdomadaires. audric, naturellement, était celui qui allait interviewer les uns et les autres pour essayer de faire coïncider les différentes pensées et ainsi, effacer les tensions. 005. avec un père pharmacien et du sang de chaman dans ses veines, il paraît évident que les plantes médicinales n'ont plus aucun secret pour lui. et s'il a bien du mal à guérir des blessures ouvertes à cause de sa phobie du sang, il est le premier à accepter de donner un coup de main à tous ceux qui souffrent de maux divers et qui se tournent vers lui. le coeur sur la main, il le fait gratuitement, bien que beaucoup tiennent à lui offrir quelques petits trucs en guise de remerciement - des boîtes de friandises, des blocs de parchemins flambant neufs et luxueux, il se retrouve parfois avec des choses ridiculeusement acadabrantesque sur le pas de sa porte. il accepte le tout avec un sourire et il conserve tout dans un placard, dans son salon. 006. lorsqu'il a découvert les comics, au début de la vingtaine, audric en était fou. sans doute beaucoup trop puisque c'est en lisant les volumes d'avengers et de la justice league qu'il s'est mis en tête d'imiter ces super-héro en protégeant la planète. conscient de ne pas être un dieu comme thor ou wonder woman, il a d'abord voulu commencer avec une échelle accessible : son quartier. il avait poussé le jeu jusqu'à se confectionner un habit ridicule - costume qu'il garde caché dans le grenier chez ses parents - à base de plumes d'oiseaux collectées dans la rue et se trouver un nom. il avait commencé par chamaman avant de se dire que ça ne sonnait pas très héroïque, ni terrifiant. son choix a fini par s'arrêter sur sleipnir, le fameux cheval d'odin qui, comme tout le monde le sait, avait la particularité d'aussi voyager dans les rêves à la manière d'un chaman. 007. s'il n'a pas forcément de croyances religieuses particulières, il est très superstitieux pour certaines choses. passer sous une échelle ne l'effraiera pas, mais briser un miroir le terrifie. il sait qu'un vendredi treize ne peut que lui porter chance mais qu'un chat noir, à l'inverse, attirera le malheur et les démons sur lui. et si ce sont les autres qui ont des signes de malheur sur eux, audric pincera les lèvres avant de proposer de leur concocter une potion pour les aider à attirer un peu de chance - une sorte de felix felicis mais qu'un certain potter ne liquiderait pas pour rien. 008. trop curieux par moment, audric est celui qui aura toujours la question peu pertinente à un moment inopportun. savoir, par exemple, si les offrandes faîtes lors du premier novembre sont réellement appréciées des défunts lui a parut être d'une importance capitale alors qu'il s'entraînait au cours de self-defense à l'école de sorcellerie (question qui, du coup, lui aura valu un coup de pied retourné sur le nez et un séjour à l'infirmerie sans que personne ne prenne la peine de lui répondre).  009 il est très sensible aux changements de la lune. comme une marée basse, il se trouve toujours être plus tourmenté et excité lors d'une pleine lune que s'il s'agissait d'un croissant. il dort généralement mal, d'ailleurs, les soirs où les lycans sont supposés être de sortie et passe la nuit à peindre pour s'occuper le corps et l'esprit. 010. il possède un talisman ; rien de très excentrique ou de tape à l’œil, puisqu'il s'agit d'un anneau sur lequel trône un petite pierre de couleur grise. pas de dimension précieuse à cette pierre, si ce n'est qu'elle a été ensorcelée par audric premier du nom, donc l'arrière-grand-père. la bague a été conçue pour le baby!audric qu'il était alors à l'époque et dans le but de lui revenir sitôt qu'il serait en âge de la recevoir afin qu'elle l'aide à accomplir sa destinée. l'arrière-grand-père décédera toutefois sans jamais révéler à personne le secret de sa bague et c'est par un heureux hasard qu'audric a fini par lui mettre la main dessus, il y a quelques années de ça. il ignore qu'elle a été conçue pour lui même s'il se sent lié à elle par une puissance qui le dépasse et il la conserve sur lui, no matter what. 011. outre sa paralysie provoquée par une impressionnante hématophobie, audric est claustrophobe. une phobie qui s'est développée après qu'il se soit amusé à jouer à cache-cache avec un lointain cousin ; il s'était dissimulé dans un placard et des amis un peu sadiques dudit cousin s'étaient amusés à l'enfermer à double tour. une plaisanterie de mauvais goût qui a laissé un souvenir amer à l'enfant. aujourd'hui encore, il évite les ascenseurs et les espaces confinés autant que possible. 012. il était étudiant à l'école de magie quand il a utilisé des psychotropes pour la première fois de sa vie. il était avec un autre chaman amateur de champignons hallucinogènes et avait réussi à le convaincre que c'était nécessaire pour entrer en transe. les arguments, aussi bien à propos de la personne à guider que du guide lui-même, se tenaient et audric s'était laissé influencer. en est ressorti un terrible mal de tête, une absence mémorielle de plus de cinq heures et, à priori, un nouveau surnom de la part de certains autres élèves. il a eu droit à un résumé de ce qui est arrivé - de ses propos incohérents à propos d'une apocalypse qu'il devait empêcher à tout prix en guidant le bon sorcier jusqu'à sa petite danse improvisée auprès de l'une des enseignantes de l'école suite à une théorie. 013. il a vécu une jolie histoire d'amour. elle était une sorcière avec des origines amérindiennes, la plus belle qu'il eut jamais vu. entre eux, il n'y a pas eu de drame, peu de larmes, à peine quelques cris de colère. leur histoire s'est juste terminée, comme ça, après un baiser d'au revoir et un ultime regard. pas de fautif, personne à blâmer, si ce n'est des sentiments qui s'estompaient, peut-être. conscient que l'amour peut venir et s'en aller, audric, il ne sait pas trop s'il a envie de revivre la disparition d'une personne aimée. ça ne l'a pas traumatisé, mais il a peur de se réveiller un matin et de s'apercevoir qu'il n'aime plus celle qui dort à ses côtés. et puis, de toute façon, il est trop plongé dans sa destinée pour remarquer un joli visage. 014. sans aller jusqu'à dire qu'il a une fibre paternelle particulièrement développée, audric aime les enfants qui, généralement, le lui rendent bien. il n'a jamais trop su pourquoi - sans doute parce qu'il ressemble lui-même à un enfant avec ses boucles blondes et ses grands yeux, mais toujours est-il que les adorables bambini s'accrochent à lui avec la force du désespoir. tous ne l'adulent pas à ce point - il s'en trouvera toujours un ou deux pour lui cracher au visage, lui tourner le dos ou soupirer d'exaspération sitôt que le chaman se mettra à vouloir étaler sa science incorrecte. 015. il n'a encore aidé personne, il n'a encore guidé personne. à dire vrai, il termine son apprentissage et attend la bonne occasion. il sait que, généralement, les premières personnes que les chamans guident son des êtres qui leur sont proches - pour audric, il ne fait donc presqu'aucun doute que son premier initié sera son père, lui qui s'est perdu sur le chemin depuis un an et quatre mois, maintenant. mais son père refuse son aide, refuse toute aide ; audric, il attend, donc. le jour viendra, il ne se fait pas de soucis pour ça.

en vrac; il a une forte dépendance au chocolat. ses parents ont pourtant essayé de le tenir éloigné de cette sucrerie quand il était enfant, mais il était déjà trop tard. il s'en gave dès que quelque chose dérape, dans sa vie ; une peine, un doute, une colère. à chaque émotion son carreau de chocolat. ☇ si ses connaissances en matière de cinéma et de célébrités en vogue sont absolument désastreuses, audric est une sorte de petit génie littéraire, capable de citer de nombreux grands auteurs, peu importe leur nationalité. il passe de duras à pete fromm en passant par stefan zweig, alexandre soljenitsyne ou garcia marquez. il ne s'en vante pas, principalement parce qu'il sait que le fait d'être en mesure de détailler les prix littéraires et les amourettes et tromperies des auteurs n'intéressent personne d'autres que lui - et lui valent, par conséquent, les regards incompréhensifs des autres. parmi ses auteurs préférés, on compte quelques grands classiques comme hugo, borges, mann mais aussi quelques noms plus discrets, que seuls quelques amoureux de la grande littérature connaissent réellement - tels que fombelle, tavares, rash et bien d'autres encore. ☇ il s'adonne à la peinture durant son temps libre. une passion qu'il a hérité de sa mère, professeur d'art dans un lycée. à force de la voir sortir ses beaux pinceaux et mélanger les couleurs sur sa palette, il a voulu en faire de même. au début, ce n'était que des mélanges grossiers - il s'est ensuite essayé à des œuvres plus réalistes, pointilleux jusque dans le détail avant de finalement s'inspirer des impressionnistes. globalement, il est juste plutôt fier quand on arrive à reconnaître ce qu'il a essayé d'esquisser. ses tableaux, toutefois, il ne les dévoile pas à grand monde, par pudeur. ☇ c'est un collectionneur. il ne sait pas d'où lui vient cette manie de tout garder ce qu'il trouve, et d'entasser, mais il aime bien voir ses collections s'agrandir au fil des jours et, même, des années. tout a commencé avec les étiquettes des flacons de médicaments que son père vendaient et les prescriptions qui allaient avec puis avec les timbres et les coquillages. il possède aujourd'hui, en plus de celles citées précédemment, une impressionnante collection de notebook (tous noircis de telle façon qu'il n'existe plus le moindre espace blanc de papier) et de marque-pages. ☇

to do list; faire un portrait chinois afin de découvrir l'animal spirituel ☇ racheter du soja, de la coriandre, des racines de mandragore, des pousses de bambou. et du chocolat (trois tablettes) ainsi que du papier toilette. ☇ dire à la voisine que non, elle n'est pas trop grosse et que non, ça ne sert à rien de passer trente minutes, tous les matins, à se regarder dans le miroir. ☇ trouver un mensonge pour ne pas dire à la voisine qu'il s'agit de télépathie. ☇ essayer de monter dans un fauteuil roulant et de le faire se déplacer (peut-être devenir le prochain professeur x ?) ☇ racheter des comics. et aller au cinéma un peu plus souvent. ☇ racheter un nouveau téléphone qui : a) ne se pète pas au bout de deux jours, b) ait une batterie qui tienne la charge, c) ne change pas la moitié des mots écrits/tapés, d) ne soit pas tactile. ☇ se raser. mais pas de trop près. ☇ (racheter une nouvelle paire de lunettes de soleil) ☇ écrire un mot coup de coeur pour le dernier lamia ziadé, le dernier gaiman et le dernier safran foer.


PSEUDO/PRÉNOM ― BLINDNESS/manon AGE ― twenty two (la mentalité d'une groupie de six ans devant charmed, merci) OU AS-TU CONNUS LE FORUM ― je connaissais la version d'avant + bazzart CRÉDITS PHOTO ET CITATION ― tumblr (je sais pas qui exactement, sorry)  AUTRE ―  

_________________
#chamaman - everybody rolls with their fingers crossed, everybody knows the war is over, everybody knows the good guys lost
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audric Wells

avatar
Messages : 83
Points : 45
Avatar : regbo
Crédit : av/luaneshë
Multinicks : /


Créature : chaman
Statut civil : he has no one in his heart, probably won't have someone before a long long time
Occupation : bookseller, he's payed to do the one thing he loves the most


– MORE WICCA
Pouvoirs: préparation de potions, télépathie, illusion
Grimoire:
Inventaire magique:

MessageSujet: Re: (the crazies, they make me feel sane)   Jeu 30 Nov - 22:51

Life isn't a garden so stop being a hoe.
Le portail, il le pousse d’un coup de hanche avant de se glisser dans l’allée. Il y a l’oiseau de la famille qui lui jette un regard de son haut perchoir avant de pousser un cri mais Audric l’ignore – il sait que Alan, il ne lui fera jamais le moindre mal. Les mains encombrées, il sonne avec l’aide de son coude et patiente. Mais personne ne vient lui répondre et, aussitôt, son cœur tremble. Il craint que le cœur fatigué de son père n’ait fini par lâcher pour de bon, que ses parents se soient rendus à l’hôpital en urgence en oubliant de le prévenir. Le blond tourne la tête, essaie d’apercevoir des ombres ou des indices par la fenêtre mais le rideau est trop épais et il fait, de toute façon, trop sombre pour qu’il puisse discerner quoique ce soit. « Tu pourrais m’aider un peu, » qu’il lâche en direction d’Alan mais l’oiseau s’est blotti dans son nid et c’est à son tour, de se faire ignorer. Le sourire qui apparaît sur les lèvres d’Audric est pâle, ravagé par l’inquiétude qui pointe le bout de son nez avant qu’il ne se décide de faire le tour de la maison. Il est arrivé trop tard, c’est ce que lui répète son instinct. Trop tard pour aider son père, trop tard pour sauver son cœur. Il a la gorge nouée quand il déboule dans l’arrière-jardin où il y retrouve ses deux parents, blottis sur un large fauteuil comme une photo datant d’il y a vingt ans. Toute mauvaise humeur le quitte instantanément, attendri par cette image figée. Il s’approche en douceur et sa mère décolle lentement son visage de l’épaule de son père pour lui lancer un regard, un sourire et une invitation à prendre place vers eux, auprès d’eux. Il s’installe dans l’herbe humide par les brises d’automne et la main de sa mère se pose d’abord dans ses boucles avant de glisser sur son épaule. Il lève la tête pour observer le ciel noir, les étoiles et il lui semble qu’ils sont en train de dessiner le portrait de leur vie. Le portrait de leur famille.

Quand il rentre, son père s’est déjà assoupi sur le canapé et sa mère lui a sorti une tasse de thé. Il plante un baiser sur la joue de sa mère avant de s’emparer de la tasse en porcelaine et de se laisser tomber sur une chaise autour de la table. Son regard, pendant un instant, reste rivé sur la silhouette de son père, ce monstre blond aux épaules larges qui l’a longtemps intimidé dans son enfance. « Comment il va ? » Il devine le haussement d’épaule de sa mère, sent son cœur souffrir de cette absence de réponse positive. « Il va. » Mais ce n’est pas suffisant, ça ne l’a jamais été. Il sait que les insuffisances cardiaques qui rongent le palpitant de son père ne sont pas ce qui les anéantis tous avec une telle force – qu’il y a ce vide dans son regard, cette recherche désespérée quand il observe tout ce qui l’entoure, contre lequel, lui, il ne peut rien faire. « Il refuse toujours d’être aidé ? » Il n’a aucune réponse mais il n’en a pas besoin pour savoir. Bien sûr que son père refuse, bien sûr qu’il ne veut pas que son fils le voie dans un tel état, bien sûr qu’il prétend ne pas avoir besoin de quelqu’un pour savoir dans quelle direction se rendre. Audric porte la tasse à ses lèvres, les yeux tristes, l’âme en deuil avant l’heure. Et puis, il y a un sanglot qui brise le silence qui s’est installé et il tourne la tête vers sa mère, cette femme brisée, ce bout de dame qui n’en peut plus. Elle lui apparaît épuisée comme jamais, prête à tout abandonner si on lui retire son époux. Maladroitement, il va l’enlacer avec toute la tendresse dont il est capable et elle s’accroche à lui avec la force du désespoir. Il ne sait pas quoi faire pour la rassurer, ne parvient pas à trouver les mots pour apaiser la peur qui les dévore tous deux. Il caresse ses cheveux gris, la serre contre lui jusqu’à ce que ses épaules ne soient plus secouées mais reste encore contre elle. Il a besoin de son amour comme elle a besoin de sa force ; dépendants l’un de l’autre autant qu’ils sont dépendant de celui qui, à leur côté, s’éteint lentement. Son père, il abandonne parce qu’il se sait perdu, parce qu’il ne peut plus guider les autres sans pouvoir se guider lui-même. Son père, il lâche prise, se laisse emporté par les tourments des autres et Audric, il sait qu’il devrait l’aider, qu’il devrait l’obliger à allumer des bougies, à s’installer en tailleur et à s’envelopper de psychotropes pour se laisser bercer par le rêve d’une destinée à accomplir. Le temps viendra, qu’il essaie de se répéter, de se convaincre. Sa mère s’échappe de son étreinte pour déposer une couverture sur son mari avant de s’éloigner pour aller rejoindre les songes de Morphée. Audric reste seul, face au corps endormi de son père, dans le noir et le silence. « I will save you, dad. I swear it. » Murmure inaudible, promesse scellée.

_________________
#chamaman - everybody rolls with their fingers crossed, everybody knows the war is over, everybody knows the good guys lost
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nate Setterfield
a healer and sometimes, a killer
avatar
Messages : 324
Points : 325
Avatar : jack-hot-falahee
Crédit : ava ; Lempika. / sign; astra


Créature : hybride mi-sorcier/mi-être de lumière
Age : trente-et-un ans
Statut civil : coeur volage, il s'amuse pour oublier.
Occupation : journaliste sportif au bay mirror


– MORE WICCA
Pouvoirs: eclipse, incinération sacrée, guérison ainsi que localisation des protégés.
Grimoire:
Inventaire magique: recueil magique des setterfield

MessageSujet: Re: (the crazies, they make me feel sane)   Ven 1 Déc - 0:16

bienvenue sur something wicca je te réserve les petites bouclettes blondes pour cinq jours.
si tu as des question, n'hésite pas.

_________________

    ••• what about us
    We are searchlights, we can see in the dark. We are rockets, pointed up at the stars. We are billions of beautiful heartsand you sold us down the river too far
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audric Wells

avatar
Messages : 83
Points : 45
Avatar : regbo
Crédit : av/luaneshë
Multinicks : /


Créature : chaman
Statut civil : he has no one in his heart, probably won't have someone before a long long time
Occupation : bookseller, he's payed to do the one thing he loves the most


– MORE WICCA
Pouvoirs: préparation de potions, télépathie, illusion
Grimoire:
Inventaire magique:

MessageSujet: Re: (the crazies, they make me feel sane)   Ven 1 Déc - 3:32

mercii I love you
et du coup pour les questions (bc j'suis relou ) j'en ai effectivement :
- est-ce que les chamans se rendent aussi à l'école de magie ? je sais que l'école de magie n'est pas exclusive aux sorciers (du moins, il me semble pas, j'avoue jamais avoir trop suivi le délire avec l'école de magie dans la série) mais je sais pas si ceux qui sont considérés plutôt neutres (du moins, je vois les chaman comme étant neutres même si j'suppose que c'est du cas par cas) s'y rendent aussi ?
- est-ce que les chamans ont aussi des êtres de lumière ?
- le fait d'apparaître dans les rêves des personnes qu'ils guident, c'est considéré comme étant une partie de pouvoir d'illusion ou plutôt de l'animorphisme (??? j'suis pas sûre de moi pour le nom but il est tard et ma surdose de coca m'empêche de réfléchir correctement, faut me pardonner) qui se développe uniquement dans les rêves ?
et je crois que c'est tout pour mes questions pour le moment désolée, je suis du genre un peu trop perfectionniste parfois, mais je me soigne Arrow (et sorry aussi pour tous mes commentaires entre parenthèses, c'est compulsif mais pour ça aussi, je me soigne, promis mdrrr)

_________________
#chamaman - everybody rolls with their fingers crossed, everybody knows the war is over, everybody knows the good guys lost
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naya Koslow

avatar
Messages : 349
Points : 85
Avatar : Jessica De Gouw
Crédit : Juice


Créature : Tsigane
Age : 27 ans
Statut civil : Compliqué
Occupation : Gérante d'une boutique d'herboristerie


– MORE WICCA
Pouvoirs:
Grimoire:
Inventaire magique:

MessageSujet: Re: (the crazies, they make me feel sane)   Ven 1 Déc - 7:52

Bienvenue parmi nous Manon et très bon choix I love you
Je laisserais Justine répondre à tes questions !

_________________

And now when all is done there is nothing to say. You have gone and so effortlessly, you have won. Tell them all I know now shout it from the roof tops wite it on the sky line. All we had is gone now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vera Guerrero
Not just evil, she's a deamon
avatar
Messages : 520
Points : 295
Avatar : emmeraude toubia
Crédit : av@emma /si@tumblr
Créature : oracle deamon
Age : one hundred and thirteen years-old, but she's twenty seven in apparence
Statut civil : single
Occupation : evil at full time


– MORE WICCA
Pouvoirs: lancer des boules de feu, téléportation par le feu, voir l'avenir
Grimoire:
Inventaire magique: boule de cristal des oracles

MessageSujet: Re: (the crazies, they make me feel sane)   Ven 1 Déc - 10:23

Un chaman trop cool Bienvenue parmi nous
Alors je vais essayer de répondre à tes questions le plus clairement possible
- oui les chamans vont à l'école de magie et ça j'en suis sûre puisque Phoebe en rencontre une là-bas (la louve).
- non les chamans n'ont pas d'êtres de lumières, ce sont uniquement les sorciers/sorcières qui en ont.
- les chamans n'entrent pas vraiment dans les rêves mais ce sont plutôt des formes de quêtes, dans lesquelles ils envoient les êtres magiques pour répondre à une questions qu'ils se posent ou pour leur ouvrir les yeux. Ils ne sont pas spécialement présents dans les quêtes mais oui lorsqu'ils le sont c'est sous leur forme animale. Du coup je dirai que l'animorphisme fait partie de leurs pouvoirs tout comme le fait de préparer les potions de la quête.

J'espère que ce sera à peu près clair, de toute façon si ce n'est pas indiqué dans les annexes c'est que c'est plutôt libre d'interprétation pour les membres

_________________
We're supposed to feel, we're supposed to love and hate and hurt and grieve and break and be destroyed but we are deamons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://somethingwicca.forumactif.com
Aurora Wolfe

avatar
Messages : 133
Points : 120
Avatar : holland roden
Crédit : nightblood (av)


Créature : witch
Statut civil : single, full time mommy, too busy with revenge
Occupation : private detective.


– MORE WICCA
Pouvoirs: prémonition.
Grimoire:
Inventaire magique:

MessageSujet: Re: (the crazies, they make me feel sane)   Ven 1 Déc - 12:03

Ooh, un Shaman avec Regbo, j’ai hâte d’en lire plus I love you Puis ce début de fiche, j’ai rigolé plus d’une fois devant la to-di list Bienvenue mon chat sur SW
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audric Wells

avatar
Messages : 83
Points : 45
Avatar : regbo
Crédit : av/luaneshë
Multinicks : /


Créature : chaman
Statut civil : he has no one in his heart, probably won't have someone before a long long time
Occupation : bookseller, he's payed to do the one thing he loves the most


– MORE WICCA
Pouvoirs: préparation de potions, télépathie, illusion
Grimoire:
Inventaire magique:

MessageSujet: Re: (the crazies, they make me feel sane)   Ven 1 Déc - 13:12

merci jess I love you j'suis trop contente d'enfin pouvoir rejoindre un forum charmed (et celui-ci en plus )

merci beaucoup vera I love you I love you tes questions vont m'aider, je penser :dent: (btw; emeraude, cette déesse, damn it I love you I love you )
j'ai une autre question, du coup j'ai rapidement tout relu mais j'ai pas vu de précisions à ce propos, mais niveau pouvoirs, pour non-sorciers, ils ont donc les pouvoirs de base de leur espèce et après, comment ça se passe ? il y a possibilité d'acquérir un autre pouvoir pour eux aussi ou non ? (j'en ai pas forcément envie hein, j'suis juste curieuse Arrow )

merci aurora (j'aime beaucoup le prénom et omg j'ai lu tes idées de liens avec la fratrie etc et l'histoire avec l'ex qui est un chasseur et tout, et j'ai juste adoré et si j'avais pas déjà eu l'idée du chaman, j'aurai p't-être fait un cousin/membre de la famille I love you )
et ravie d'avoir pu te faire rire

_________________
#chamaman - everybody rolls with their fingers crossed, everybody knows the war is over, everybody knows the good guys lost
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vera Guerrero
Not just evil, she's a deamon
avatar
Messages : 520
Points : 295
Avatar : emmeraude toubia
Crédit : av@emma /si@tumblr
Créature : oracle deamon
Age : one hundred and thirteen years-old, but she's twenty seven in apparence
Statut civil : single
Occupation : evil at full time


– MORE WICCA
Pouvoirs: lancer des boules de feu, téléportation par le feu, voir l'avenir
Grimoire:
Inventaire magique: boule de cristal des oracles

MessageSujet: Re: (the crazies, they make me feel sane)   Ven 1 Déc - 21:04

Oui normalement les autres créatures n'ont pas de pouvoirs personnels mais par souci d'équité on a décidé que c'était possible d'avoir un pouvoir perso pour les autres races magiques

_________________
We're supposed to feel, we're supposed to love and hate and hurt and grieve and break and be destroyed but we are deamons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://somethingwicca.forumactif.com
Alaska Feuerbach

avatar
Messages : 28
Points : 0
Avatar : Shelley Hennig
Crédit : Smoaks (avatar)


Créature : Sorcière
Statut civil : Célibataire
Occupation : Barista au Starbuck


– MORE WICCA
Pouvoirs: Télékinésie
Grimoire:
Inventaire magique:

MessageSujet: Re: (the crazies, they make me feel sane)   Ven 1 Déc - 21:50

Han le beau Toby Regbo Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audric Wells

avatar
Messages : 83
Points : 45
Avatar : regbo
Crédit : av/luaneshë
Multinicks : /


Créature : chaman
Statut civil : he has no one in his heart, probably won't have someone before a long long time
Occupation : bookseller, he's payed to do the one thing he loves the most


– MORE WICCA
Pouvoirs: préparation de potions, télépathie, illusion
Grimoire:
Inventaire magique:

MessageSujet: Re: (the crazies, they make me feel sane)   Ven 1 Déc - 22:54

d'acc, merci encore vera Smile promis j'ai plus de questions pour l'instant

merci beaucoup, jolie alaska Smile I love you

_________________
#chamaman - everybody rolls with their fingers crossed, everybody knows the war is over, everybody knows the good guys lost
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naya Koslow

avatar
Messages : 349
Points : 85
Avatar : Jessica De Gouw
Crédit : Juice


Créature : Tsigane
Age : 27 ans
Statut civil : Compliqué
Occupation : Gérante d'une boutique d'herboristerie


– MORE WICCA
Pouvoirs:
Grimoire:
Inventaire magique:

MessageSujet: Re: (the crazies, they make me feel sane)   Sam 2 Déc - 17:06


candidature acceptée

validation du membre
Félicitation, après vérification de votre dossier magique, nous tenons à vous féliciter pour votre validation et par le fait même, vous offrir votre couleur. Afin de faire profiter tous les autres membres de la communauté fantastique, pourquoi ne pas vous arrêter directement à faire votre fiche de lien. Dans les règles de l’art, pensez à la garder à jour. Par la suite, n’oubliez pas votre recensement des créatures magiques et l’inscription de votre emploi sur le bottin des occupations. Nous tenons aussi à vous rappeler d’aller jeter un coup d’œil aux annexes où vous devez vous référer en cas de questions, si vous n’y trouvez pas la réponse, vous pouvez toujours contacter un des membres de l’équipe administrative qui se fera une joie de vous aider à trouver votre route dans ce labyrinthe de nouveautés. - bienvenue sur something wicca.

_________________

And now when all is done there is nothing to say. You have gone and so effortlessly, you have won. Tell them all I know now shout it from the roof tops wite it on the sky line. All we had is gone now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (the crazies, they make me feel sane)   

Revenir en haut Aller en bas
 
(the crazies, they make me feel sane)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ariane ✻ the crazies, they make me feel sane
» i'll make you feel sane •• Akira (terminé)
» Rosemary > Can you make it feel like home ?
» Everything that kills me make me feel alive • Jody
» Vasily-Petru~~I'm not going to make you feel better

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
― SOMETHING WICCA :: the dream sorcerer :: ordinary witches :: engaged and confused-
Sauter vers: