AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture du forum, en savoir plus par ici.
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 — blow kiss, fire gun (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aurora Wolfe

avatar
Messages : 133
Points : 120
Avatar : holland roden
Crédit : nightblood (av)


Créature : witch
Statut civil : single, full time mommy, too busy with revenge
Occupation : private detective.


– MORE WICCA
Pouvoirs: prémonition.
Grimoire:
Inventaire magique:

MessageSujet: — blow kiss, fire gun (libre)   Ven 1 Déc - 20:28

Le froid était terrible cette année, et peu importe les couches de vêtements que Rory portait, elle restait frigorifiée. Ce genre de période était fait pour rester à la maison avec un bon thé, à regarder son enfant jouer bien au chaud avec quelques copains. Excepté que Samuel était têtue comme une mule, qu'il arrivait facilement à convaincre sa mère d'aller au parc. Même si chaque minute de plus était un supplice et que même son café n'était pas assez. Un sourire passa la barrière de ses lèvres alors qu'elle observait autour. Les arbres étaient dénués de feuilles, il n'y avait que très peu de soleil et la seule trace de couleur n'était autre que le gazon d'un vert sombre. C'était froid et austère et à la minute où elle entendait le rire de son fils, ça paraissait moins important. Ce petit garçon avait le pouvoir de la réchauffer avec un seul regard, un seul câlin. Sam était bien le seul à pouvoir réellement conforter Aurora, sans même parler. Un fin sourire apparu sur ses lèvres pulpeuses, avant de finir son café emporté. Rory le secoua légèrement avec une moue déconfite. La Wolfe lança un regard vers la position de son fils et se tourna vers une des mamans présente. Elle était assez sympa et gentille, bien qu'elle ne la connaissait pas plus que cela. — Can you watch Sam for few seconds? I've got to throw my cup away. La mère hocha la tête, et Rory se dirigea vers une des poubelles, à quelques minutes de l'aire de jeu. Une fois jetée, elle se plongea dans ses pensées sans réellement le vouloir. Ce parc, elle y allait avec Livia et le reste de sa fratrie quand ils étaient petits. Ils jouaient dans cette même aire de jeu. De nombreux évènements important y avaient lieu, des anniversaires, des picnics. Des moments qu'elle chérissait, mais qui était un rappel de ce qui lui manquait. À quel point, sa meilleure amie, sa cousine lui manquait. Automatiquement, Rory se mordit la lèvre, retenant les larmes qui menaçaient de couler. Elle ne pouvait pas craquer, pas maintenant.
Le sentiment violent de son corps frappant le bitume la sortit de ses pensées. Rapidement, elle réussit à se relever, ayant malgré tout une douleur au poignet. Rory cligna des yeux furieusement, étonnée alors que son coeur battaient furieusement dans sa poitrine. Elle posa la main sur son cœur, lançant un regard effaré à la personne en face. — Oh my god, I'm sorry! I didn't see you. I was too deep in my thoughts. Are you okay? demanda Rory, concernée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audric Wells

avatar
Messages : 83
Points : 45
Avatar : regbo
Crédit : av/luaneshë
Multinicks : /


Créature : chaman
Statut civil : he has no one in his heart, probably won't have someone before a long long time
Occupation : bookseller, he's payed to do the one thing he loves the most


– MORE WICCA
Pouvoirs: préparation de potions, télépathie, illusion
Grimoire:
Inventaire magique:

MessageSujet: Re: — blow kiss, fire gun (libre)   Lun 4 Déc - 1:46

Les yeux baissés sur la note que lui a envoyé son père, Audric ressent le froid glacial de l’extérieur pénétrer à travers la fenêtre. Les mots sont énigmatiques, bien qu’écrits en anglais basique – il se dit que ce doit encore être un délire de son père, lui qui manque de cohérence ces derniers temps. Il se dit qu’il n’a pas à y prêter la moindre importance, que cette Aurora quelque chose ne doit sans doute pas exister, que même si c’est le cas, rien ne lui prouve qu’elle soit aussi perdue que son père le prétend – moins encore qu’elle a besoin de lui, chaman novice, incapable d’aide son propre paternel. Il roule le papier en boule, le jette sur la table et hausse les épaules ; ce n’est pas comme s’il pouvait dénicher une Aurora au coin de la rue. La journée passe, le soleil s’estompe et Audric, déjà, il a oublié cette Aurora, cette prétendue sorcière à guidée, cette âme en peine. Audric, quand il ferme les yeux, il rêve d’un oiseau bleu, d’un pétale de rose dans la matinée claire et silencieuse. Il discerne un visage enfantin, poupin même, de grands yeux verts sous une chevelure éclatante de feu. Il aperçoit un gamin, un gosse à aider, qui lui fait un signe de main auquel il répond avec un sourire avant que tout ne disparaisse, envolé, souvenir enfumé. Quand il se réveille le lendemain, il sait que son rêve était un indice, un signe et il comprend que son père, malgré son cœur qui lâche et sa tête qui divague, il disait vrai. Ragaillardie alors, il se met en quête de cette Aurora et de ce garçon, deux visages aperçus brièvement dans un songe. L’annuaire lui sert en premier lui et puis, finalement, il demande l’aide de sorcier, il fait appel à la magie. Enfin, il les retrouve, après ce qui lui semble avoir duré une éternité – mais qui n’aura été que quelques jours en vérité.

A l’extérieur, il fait froid. Au point que chaque respiration laisse apparaître un nuage de fumée blanche, au point que, rapidement, ses doigts lui donnent l’impression d’être gelés. Il les plonge dans les poches de son manteau dont il relève le col pour se protéger du vent. A plusieurs pas de là, il reconnaît la tête de l’enfant qui lui a souri dans son sommeil. Ses yeux glissent sur le parc jusqu’à retrouve la jeune mère emmitouflée d’un manteau, plus loin. C’est elle. Il ignore comment il peut en être convaincu à ce point, mais il le sait – c’est elle, c’est Aurora. Un sourire idiot se peint sur ses lèvres tandis qu’il traverse le gazon d’un pas pressé. Il la voit s’éloigner des jeux pour enfants et il fronce les sourcils – elle est perdue à ce point, qu’elle irait jusqu’à abandonner son fils ? Il se rassure, vaguement, en la voyant s’arrêter auprès d’une poubelle et il ralenti l’allure. C’est qu’il n’a pas réfléchi à comment l’aborder. Il ne sait pas si elle sait qu’elle a besoin d’aide, si elle en a conscience. Quand elle tourne les talons pour revenir sur ses pas, Audric sait qu’il doit agir, et vite. Alors il agit. Sans réfléchir – il n’en a, de toute façon, pas le temps. Et il lui fonce dedans. Le choc est plus violent qu’il ne l’a pensé mais il parvient à rester sur ses pieds avec un geste de recul mais porte une main à sa tête. Aurora, elle, elle est par terre. Oups. Il acquiesce lentement, victime d’étoiles jaunes qui dansent devant ses yeux. « What ? Oh yes, yes, I’m fine, don’t worry about me. But what about you ? » Il esquisse un pas en avant, tend une main pour lui attraper le coude docilement. « Don’t blame yourself, it’s not your fault. I was… » Il se tait, à la recherche d’un mensonge à balancer. « …not looking around, » termine-t-il avec un froncement de sourcil tandis que ses mots sont hachés à mesure qu’ils lui échappent. « I hope I didn’t interrupt something. In your thoughts, I mean, » qu’il ajoute précipitamment avant que ses lèvres ne se tordent en une moue peu convaincue. « I’m Audric, by the way. Nice to meet you even if it’s kind of cliché. » Il a relâché son coude pour lui tendre sa main avec un sourire qu’il espère engageant.

_________________
#chamaman - everybody rolls with their fingers crossed, everybody knows the war is over, everybody knows the good guys lost
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurora Wolfe

avatar
Messages : 133
Points : 120
Avatar : holland roden
Crédit : nightblood (av)


Créature : witch
Statut civil : single, full time mommy, too busy with revenge
Occupation : private detective.


– MORE WICCA
Pouvoirs: prémonition.
Grimoire:
Inventaire magique:

MessageSujet: Re: — blow kiss, fire gun (libre)   Mar 5 Déc - 17:21

Le jeune homme face à elle lui semblait familier. Ses yeux émeraude, ses cheveux d'or, Rory les avait vus quelque part. Elle n'arrivait pas à mettre le doigt dessus, quand bien même elle scannait son visage avec attention. Cependant, elle abandonna rapidement. Elle ne voulait sûrement pas passer pour une folle, ou le mettre mal à l'aise. Déjà qu'elle lui avait rentré dedans, Rory n'allait pas en rajouter une couche. Surtout au vu de sa position. La collision l'avait envoyé au sol, lui provoquant une certaine douleur. Elle grogna légèrement avant de prendre la main du jeune homme, lui demanda s'il allait bien. Il a une main sur sa tête, et semble aussi troublé qu'elle. Cependant, le blondinet affirme qu'il va bien, lui retournant sa question. — Huh? I'm fine, don't worry. That's nothing, just a little pain. I've been worse. lança Rory, en s'essuyant les mains ainsi que le jean. Elle lança un regard vers l'aire de jeu où se trouvait son fils. L'accouchement l'avait assez bien préparé à la douleur, tout comme les combats avec les démons. Sorcière sans pouvoir actif, considérée comme faible pour certain, Rory a toujours été celle que l'on visait. Alors son derrière entrant en collision avec le sol n'était rien, juste un petit désagrément. La voix du jeune homme la sortit de ses pensées. Il lui précise que ce n'était pas sa faute. Et pendant une micro-seconde, la Wolfe sentait que ce n'était pas seulement à propos de cette chute. Qu'il y avait quelque de plus. Ses sourcils se froncèrent, alors qu'elle essaya de le scanner. Cette rencontré était plus que bizarre, quelque chose semblait inhabituel pour Aurora. Elle croisa ses bras contre sa poitrine, alors qu'il continua sa phrase, lui indiquant qu'il ne regardait pas autour. La jeune femme soupira, elle se trouvait vraiment paranoïaque ces derniers temps. La rousse n'eut pas le temps de répondre qu'il se remit à parler. A propos d'interrompre son flot de pensée suivit d'une moue. Aurora inspira, l'inconnu était en fait arrivé au bon moment. Parce que dernièrement, ses pensées tournaient autour de la mort de ses parents, de sa cousine. A quel point elle était faible, qu'elle était la cause pour laquelle certaines personne de sa famille manquaient. Rory força un sourire. Oh no, don't worry. It was just meaningless thoughts. La Wolfe haussa les épaules, l'inconnu n'avait pas à savoir exactement ce qu'elle pensait. Surtout pas quand c'était un humain, une personne qui ne pourrait jamais comprendre ce qu'elle ressentait. Sans compter que Rory n'était pas du genre à se confier. I'm Aurora. se présenta la jeune femme, prenant sa main, après que le jeune homme se soit présenté. I wouldn't say cliche, but timeless. Nice to meet you too, Audric. termina la rouquine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: — blow kiss, fire gun (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
— blow kiss, fire gun (libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» blow kiss, fire gun
» blow a kiss, fire a gun. ☆ selly
» Blow a kiss, fire a gun - Reediane
» Blow a kiss, fire a gun ♪ [23 août]
» (M/LIBRE) COLIN O'DONOGHUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
― SOMETHING WICCA :: San Francisco :: presidio heights :: Presidio de San Francisco-
Sauter vers: